MENU

  • Le backgammon > Questions - Réponses

    Un coup de dés jamais n’abolira le hasard.
    Stéphane Mallarmé 1897

    D'où vient le jeu de Backgammon ?

    Le jeu de Backgammon n'a pas une histoire très précise mais plutôt des origines diverses dont les plus lointaines semblent remonter environ 5000 ans en arrière. En effet, des plateaux ressemblant au jeu de Backgammon ont été retrouvés lors d'expéditions archéologiques dans des tombes de Mésopotamie.

    Nous donnerons ultérieurement les origines du jeu de manière plus exhaustive…

    La version moderne du Backgammon remonte au début du XVIIème siècle.

    En effet le jeu se distingue alors de jeu de " Tables " par l'introduction de la règle de jouer les doubles deux fois.

    En 1743, l'anglais Edmond Hoyle connu comme spécialiste des jeux prisés de cette époque (Whist, Echecs…) publie son " traité du jeu de Back-Gammon " où il décrit précisément les règles et quelques astuces de probabilités et des principes stratégiques de base.

    Les règles modernes existent donc depuis plus de deux cent ans mais l'introduction du cube doubleur (ou Videau) est apparue au début du vingtième siècle entre 1920 et 1930 dans les clubs new-yorkais et londoniens où leurs membres pratiquaient le Backgammon assidûment.

    Ce nouvel élément a revitalisé le jeu en lui donnant un nouvel aspect stratégique d'une complexité intrigante qui rend le jeu encore plus sophistiqué mais aussi plus attrayant…

    Depuis l'apparition du premier tournoi organisé par le prince Obolenski en 1964 aux Bahamas les règles et procédures se sont standardisées à travers le monde sont appliquées dans tous les tournois majeurs.

    D'où vient le nom de Backgammon ?

    L'origine même du nom de Backgammon donné au jeu reste incertaine. Diverses hypothèses ont été suggérées :

    Le terme Backgammon dériverait de la concaténation des mots gallois " bach " et " cammaun " qui se traduirait par " petite bataille…Les anciens saxons ont certainement hérité ce jeu du temps de l'occupation romaine où le jeu des " douze lignes "(Ludus duodecim scriptorum) qui se jouait sur un plateau de 24 flèches mais avec 3 dés était très populaire…

    Une approche similaire serait une transformation du vieil anglais des mots " baec " et " gamen " c'est à dire en anglais d'aujourd'hui " back " et " game " ce qui se traduit par jeu en arrière…

    Une alternative plausible serait que les plateaux de jeux de Backgammon se trouvaient souvent au verso d'un plateau de jeu d'échecs d'où le nom de " Back game " " jeu derrière (le jeu d'échecs ") …

    Le Backgammon est-il un jeu de hasard ?

    Si le Backgammon est resté aussi populaire aujourd'hui c'est que le jeu a provoqué à travers les siècles un fort engouement car il possède en lui-même un attrait fascinant, stimulant intellectuellement.

    La caractéristique essentielle du jeu est que même lors d'une partie semblant désespérément perdue le hasard des dés peut faire renverser la tendance et le joueur " condamné " gagne.

    Cependant, si les règles sont maîtrisables en moins d'une heure il faut une vie d'étude et d'expérience pour apprendre les secrets stratégiques du jeu de Backgammon.

    En effet, un jeu de hasard pur se caractérise par le fait que la seul influence sur l'issue d'une partie que peut avoir le joueur se limite exclusivement au choix de sa mise comme les jeux de lotos, roulette, pile ou face…Un joueur est donc face à un arbitraire immanent aux conditions techniques du jeu mais vécu comme totalement extérieur à sa compétence.

    Le jeu Backgammon, tout comme le bridge ou les dominos, allie l'inconnu d'un tirage aléatoire (les dés au Backgammon) à la stratégie du joueur. Il est donc considéré comme un jeu de hasard combinatoire stratégique car à chaque coup, il est offert aux deux joueurs, des possibilités de choix entre différentes options où parmi celles-ci une seule décision est optimale, au sens mathématique, qui lui assure de maximiser ses chances de vaincre sur le long terme. Le Backgammon peut être aussi abordé comme une spéculation sur des calculs de ratios risques/profits dont le but est de maximiser ses gains et minimiser ses pertes dans des situations imposées par le hasard.

    C'est donc une vraie bataille stratégique sur le plateau où des aspects positionnels et tactiques nécessitent l'utilisation de probabilités, de sens logique, d'imagination, d'intuition mais aussi parfois de psychologie pour maîtriser le jeu adverse. C'est pourquoi un joueur expert développant ingéniosité et expérience saura maîtriser l'aléa de façon à gagner le plus souvent.

    « C'est un véritable sport de l'esprit. »

    Combien y a t-il de positions de Backgammon ?

    18,528,584,051,601,162,496 pour être précis.

    Soit environ 10puissance 18 façons de disposer les 30 pions des deux adversaires sur un plateau (sur un des 24 points du plateau, à la barre ou sorti du plateau de jeu).

    En considérant qu'à chaque position vous avez 21 combinaisons possibles avec deux dés à 6 faces cela vous laisse l'occasion de faire face à plus d'un problème à résoudre lors de vos parties.

    Quels sont les qualités des joueurs experts ?

    L'utilisation de deux dés au Backgammon introduit naturellement la notion de probabilités.

    Les concepts statistiques et probabilistes dans le jeu de Backgammon, du niveau d'une classe de terminale scientifique, sont très souvent sous-jacents dans la prise de décision bien qu'il soit possible d'avoir un niveau respectable sans

    Un sens logique développé peut souvent se substituer à un calcul précis, cependant dans certaines situations, seul un calcul brut peut donner des réponses satisfaisantes à la résolution d'un problème. Il est donc utile de pouvoir faire des calculs algébriques de tête notamment pour compter la course et évaluer ses chances ou encore pour évaluer l'incidence du score pour le jeu en match…

    Des qualités d'analyse, réflexion, de visualisation dans l'espace, de rapidité de pensée, d'anticipation et projection sont essentielles pour apprécier les avantages et inconvénients d'un coup ou d'une décision de cube.

    Ses qualités doivent être renforcées par une étude théorique du jeu comme :

    • Les ouvertures
    • L'évaluation des courses et Bear-off
    • La stratégie du jeu en match

    Bien sûr, l'étude sera cimentée par votre expérience et votre mémoire qui permettront d'emmagasiner du savoir exploitable lors de la rencontre de situations similaires.

    Lors de compétitions ou tournois d'autres aptitudes sont nécessaires :
    • La concentration
    • la confiance en soi
    • le calme, la patience
    • la lucidité
    • la condition physique

    L'aspect psychologique est au Backgammon, comme dans tous les jeux où deux humains s'affrontent, un facteur non négligeable. Le hasard des dés peut parfois faire perdre à un joueur sa lucidité et son bon sens estimant être "malchanceux", cependant à long terme tous les joueurs auront statistiquement les mêmes dés, il suffit de savoir les exploiter au mieux.

    Comment progresser au Backgammon ?

    Pour progresser au jeu de Backgammon, il faut d'une part étudier et d'autre part mettre en application les notions apprises en pratique. Normalement les résultats s'en ressentent.

    Pour étudier il est possible d'acquérir des livres qui proposent divers moyens d'analyses du jeu :
    • Des parties commentées de joueurs experts qui permettent de visualiser comment un plan est établi et modifié au gré des aléas,
    • Des positions commentées exposant des concepts stratégiques,
    • Des concepts théoriques,

    Voici les noms de cinq auteurs reconnus pour leurs ouvrages sérieux et didactiques. Retrouvez leurs œuvres dans notre espace bibliographie (+lien) et des liens pour les acheter sur Amazon.fr.  

    Paul Magriel, Bill Robertie, Kit Woolsey, Danny Kleimann, Antonio Ortega

    Un petit inconvénient, la littérature est actuellement est à 95% anglo-saxonne et 5% germanique. Deux livres ont été traduits en français, les Magriels (tome 1 et 2) et le premier livre de Marc Olsen, « De débutant à dur à cuire ».

    Pour améliorer son jeu il faut identifier ses fautes les analyser et les comprendre enfin essayer d'éviter de les refaire.

    Pour identifier vos erreurs, essayer de mémoriser les positions où vous avez rencontré un dilemme à résoudre lors d'un coup. Puis, demander conseil à un joueur plus expérimenté qui pourra peut-être vous expliquer ce que vous avez oublié de considérer dans la position comme un aspect tactique ou stratégique, un concept de réflexion adéquat à la position. Vous pouvez utiliser un logiciel reconnu d'un niveau expert (XG, snowie®, JELLYFISH, GNU…) mais si celui-ci vous donne certainement la bonne réponse sous forme chiffrée il ne vous dira pas textuellement le pourquoi.

    Un bon moyen de progresser est de regarder un joueur expert et essayer de comprendre sa méthode de raisonnement pour résoudre un problème et éventuellement de demander quelques conseils à la fin de la partie. Vous pouvez également prendre des cours auprès de lui, ce qui vous permettra de lui poser toutes les questions que vous désirez et il soulèvera certainement des aspects du jeu qui vous étaient auparavant inconnus.

    Outre la pratique avec différents types de joueurs lors de la participation à des tournois organisés vous pouvez jouer On-line. Le jeu de Backgammon sur le net est très développé cf. Page liens pour les meilleurs serveurs. Les deux avantages majeurs de jeu On-line est la possibilité de trouver un adversaire 24/24 mais aussi de pouvoir télécharger vos matchs dans un logiciel comme XG, Snowie ou GNU pour pouvoir les analyser ultérieurement.

    Y-a t-il un moyen de classer les meilleurs joueurs de Backgammon ?

    Au niveau national chaque fédération utilise un système de rating, basé sur une formulation mathématique comparable à celle utilisée au jeu d'échecs ou de go, pour classer leurs joueurs en fonction de leurs résultats lors de matchs joués entre membres.

    La fédération française de Backgammon, comme la grande majorité des fédérations et associations, utilise la formule de rating la plus courante qui est celle du serveur On-line FIBS avec quelques ajustements.

    Le rating est un nombre entre 1000 et 2000, qui évolue lors d'un match en fonction de 3 facteurs:

    • La longueur du match
    • Le rating de l'adversaire
    • L'expérience des deux joueurs, qui est la somme des longueurs des matchs joués précédemment par chacun d'eux. Plus l'expérience d'un joueur est élevée plus les chances sont grandes que son " vrai " rating se trouve dans une fourchette de 50 points de son rating courant compte tenu des variations statistiques dues à la forme ou méforme passagère.


    Par exemple :

    Deux joueurs ayant plus de 500 points d'expérience s'affrontent dans un match en 9 points.

    Le joueur A a un rating de 1700 le joueur B a un rating de 1400.

    La formule de rating nous donne les informations suivantes :
    • Le joueur A a 71,4% chances de gagner le match.
    • Si le joueur A gagne le match, les nouveaux ratings seront : joueur A 1703 joueur B 1397
    • Si le joueur B gagne le match, les nouveaux ratings seront : joueur A 1691 joueur B 1409

    Pour plus d'exemples cf. page Rating (LIEN)

    En ce qui concerne un classement international, plusieurs initiatives ont été tentées, mais aucune n'est encore définitive.

    La plus ancienne mais n'étant plus mise à jour a été celle de l'américain Kent Goulding qui créa un Rating List à partir des résultats des matchs (victoires/défaites) joués dans les tournois internationaux. Malheureusement, cette liste n'est pas mise à jour régulièrement par les directeurs de tournois et manque cruellement de données.

    Depuis 1993, un autre américain, Yamin Yamin, a une approche plus subjective. Tous les deux ans il réalise un sondage, parmi les directeurs de tournois internationaux, dans lequel 93 votants classent les 32 joueurs les plus respectés et craint parmi leurs homologues participant au tournois niveau championship. Ce sondage reflète néanmoins assez bien les joueurs ayant le plus de réussite dans les tournois, d'ailleurs dans la liste de 2001, figure 8 anciens champions du monde.


    Classement Giant BAckgammon :

    www.world-backgammon-association.com/backgammon-giants


    Depuis l'apparition du logiciel snowie® considéré comme jouant à un niveau de classe internationale très proche de l'élite voire meilleur depuis la version 4, l'allemand Harald Johanni a établi un classement sur l'analyse par ce logiciel des matchs joués en tournois internationaux.

    Les matchs notés lors de compétions sont introduit dans snowie® qui quantifie le nombre d'erreurs, d'un point de vue strictement statistique, de chaque joueur. Ainsi il est attribué à chaque joueur analysé une note entre 0 et l'infini, 0 représentant un mimétisme du jeu du logiciel considéré comme presque parfait. Par conséquent, plus la note est base pour un joueur plus son niveau est élevé. Si le nombre de matchs analysés est suffisamment grand, la valeur moyenne des taux d'erreurs donnés par le logiciel peut refléter le niveau réel du joueur indépendamment de ses résultats qui sont liés aux variations aléatoires.

    Sur son site, H. Johanni, donne la liste des joueurs analysés dont les notes sont les plus basses. Dans cette liste de 50 premiers l'on retrouve 22 joueurs de la liste de Yamin Yamin et 7 anciens champions du monde. Malheureusement cette liste n'a pas été mise à jour depuis longtemps. 

    Ces trois méthodologies ont des supports différents, cependant certains joueurs se retrouvent dans le top quel que soit celle utilisée pour ordonner les meilleurs au niveau du globe.

    Existe t-il un championnat de France de Backgammon ?

    Depuis 1997 un championnat de France officiel est organisé annuellement par la FFBG.

    Accéder à la page du tournoi pour connaitre les modalités d’inscriptions.
    Championnat de France de Backgammon (Lien)

    Existe t-il un Championnat du monde de Backgammon ?

    Les championnats du monde de backgammon se déroulent chaque année à Monte Carlo, fin juillet début aout.

    Voici la liste des derniers champions, avec un français en 2017 :

    • 2017 Didier ASSARAF France
    • 2016 Jörgen GRANSTEDT Sweden
    • 2015 Dr. Cihangir CETINEL Turkey
    • 2014 Akiko Abe YAZAWA Japan
    • 2013 Vycheslav PRYADKIN Ukraine
    • 2012 Nevzat DOGAN Turkey/Denmark
    • 2011 Takumitsu SUZUKI Japan
    • 2010 Lars BENTZON Denmark
    • 2009 Masayuki MOCHIZUKI (Mochy) Japan
    • 2008 Lars TRABOLT Denmark
    • 2007 Jorge PAN Argentina
    • 2006 Philip VISCHJAGER Netherlands
    • 2005 Dennis CARLSTEN USA
    • 2004 Peter HALLBERG Denmark
    • 2003 Jon ROYSET Norway
    • 2002 Mads ANDERSEN Denmark
    • 2001 Jörgen GRANSTEDT Sweden
    • 2000 Katie SCALAMANDRE USA
    • 1999 Jörgen GRANSTEDT Sweden
    • 1998 Michael MEYBURG Germany
    • 1997 Jerry GRANDELL Sweden
    • Lire la suite 

    Quel est le vrai niveau des logiciels Backgammon ?

    Depuis les années 90 plusieurs logiciels ont été développés pour le jeu de Backgammon.
    Ces logiciels implémentent un modèle mathématique utilisé en Intelligence Artificielle diverses applications notamment pour tout ce qui concerne les reconnaissances de formes.

    La dénomination couramment usitée est celle de "réseaux neuronaux" car l' architecture du logiciel s'apparente à des milliers de synapses, représentés par des coefficients qui ont la propriété de changer et s'adapter au mieux à la tâche qui lui est demandé (ici évaluer une position de Backgammon) lors d'une phase dite "d'apprentissage" consistant à faire jouer le logiciel contre lui-même et après chaque partie d'améliorer ses connaissances et donc ses fameux neurones.

    La phase d'apprentissage peut consister à jouer plusieurs millions de parties afin d'obtenir des paramètres stables et consistants.

    Cette approche par les "réseaux neuronaux" a été utilisée également pour les jeux comme les Dames, l'othello, le Go et les Echecs avec un succès moins flagrants pour les deux derniers.

    Au Backgammon, Gerald Tesauro fut le premier à avoir eu des résultats significatifs en 1991 avec son logiciel TD-Gammon. Les progrès dans le domaine du Backgammon ont été, en une dizaine d'années, exponentiels de telle sorte que les meilleurs logiciels à l'heure actuelle tels que XG, Snowie ou GNU (voir rubrique "Logiciels") battraient sur le long terme les meilleurs humains tant en matchs qu'en parties libres. Cependant, ces logiciels n'ont pas encore atteint le jeu "parfait". Il reste cependant, d'une force exceptionnelle lorsque la position fait appel au calcul brutal de probabilités. Il domine également le jeu en match grâce à l'évaluation précise des chances de gains de chaque joueur et ses formules implémentées de gestion du cube en fonction du score.

    La principale faiblesse de ces logiciels est l'évaluation des positions où il existe un fort effet d'horizon c'est à dire que la position revêt un fort côté stratégique comme les parties de "Backgame" ou les parties avec plusieurs ancres avancées. Heureusement, la probabilité d'occurrence de ces parties est très faible et cela ne nuit pas fortement au niveau général du jeu du logiciel.

    Il a été observé, cependant, que ces logiciels gagnent sur le long terme environ 60% des matchs en 11 points contre les meilleurs joueurs de la planète.

    Il est admis, parmi les joueurs experts, que ces logiciels gagneraient approximativement que 45% des matchs en 11 points contre le logiciel "absolument parfait".

    Il est donc indéniable que ces programmes, tournant la plupart tous sous Windows, sont extrêmement plus forts qu'un joueur de niveau intermédiaire ou qu'un joueur occasionnel.

    Que sont des dés de précision ?

    L'utilisation des dés doit générer un lancer aléatoire le plus absolu possible. Les six faces du dé doivent avoir une fréquence d'apparition de 1/6. Afin d'atteindre une précision aussi proche que possible de la fréquence théorique, il faut utiliser des dés dont la manufacture est rigoureuse et précise. C'est pourquoi dans les compétitions de Backgammon sont utilisés des dés dit de "précision". Ces dés ont tous un poids et des dimensions précises au centième de millimètre tout comme ceux fabriqués pour les casinos.

    Ils possèdent également trois propriétés :
    • Ils sont translucides. La transparence annihile toute possibilité de lestage ou plombage du dé.
    • La surface est plane et les points sont peints. Ainsi, la répartition du poids idéale et équilibrée afin de minimiser tout écart statistique entre les faces du dé.
    • Les angles sont courbes. Avec de tels angles, les dés rebondissent et roulent mieux sur la surface de jeu et assurent un tirage réellement aléatoire.

    Enfin, parfois, un jeu de quatre dés (par exemple deux bleus et deux rouges) est numéroté afin d'indiquer pour quel tournoi ils ont été fabriqués.

    Les dés de précision existent en plusieurs coloris afin de mieux se marier avec les couleurs de votre jeu
    Dans toutes les compétitions de la FFBG, mais aussi dans tous les tournois internationaux, des dés de précision sont exigés pour les matchs de tournois. Ils peuvent être achetés le plus souvent sur place auprès du directeur du tournoi.

    Le fair-play au Backgammon ?

    Le fair-play  au Backgammon, comme dans tous les jeux, correspond aux règles de bienséance et de convenance que doit respecter tout joueur afin de garder un esprit convivial et sportif lors d'une rencontre avec un adversaire devant un jeu de Backgammon.

    Dans toute compétition, il est attendu des participants, un certain degré de courtoisie envers l'adversaire et un respect des règles pratiques du jeu.

    Par exemples :
    • Un joueur ne doit pas gêner la concentration de son adversaire.
    • Un joueur ne doit pas faire de remarques désobligeantes sur le jeu de son adversaire.
    • Un joueur doit serrer la main de son adversaire à la fin du match quelle que soit l'issue.
    • Un joueur ne doit pas se plaindre de ses dés.
    • Un joueur ne doit pas joueur d'arrogance si la chance est en sa faveur.

    En ce qui concerne votre "malchance" il est inutile de se larmoyer car sur le long terme les dés s'équilibrent. De plus, cela nuit à la concentration et donc à la qualité de jeu. Ainsi, le jeu est moins agréable pour l'adversaire mais aussi pour le soit disant "malchanceux".

    Le jeu Online Questions/réponses ?

    Pourquoi jouer online ?

    Le jeu online est pratique pour plusieurs raisons :
    • Il n’y a aucun frais pour s’inscrire sur un site de jeu
    • Vous trouvez un partenaire 24h/24h
    • Le rythme de jeu est rapide
    • Vous jouez des joueurs de styles différents et de nationalités différentes
    • Vous pouvez télécharger et analyser vos parties à l’aide de logiciel de Backgammon
    • Tous les formats de jeu sont possibles : parties libres, tournois, sit&go


    Existe-il un classement ?

    Si vous jouez, il vous sera donné un classement semblable au rating de la FFBG. Un classement évolue en fonction de vos gains et pertes. Il est d’autant plus élevé que votre de taux de gains est grand. Le classement est fiable dès lors que vous ayez joué un assez grand nombre de parties (environ une centaine) bien que celui-ci est toujours sujet aux fluctuations statistiques qui peuvent le faire varier dans une certaine fourchette. Celui-ci vous permet de trouver des adversaires de force équivalente à la vôtre.

    Les dés sont –ils vraiment aléatoires ?

    Les dés générés par les sites de jeu online sont issus de générateurs aléatoires (testés de manière scientifique) qui garantissent une distribution statistique équivalente à celle qui serait obtenue avec des dés de précision et un gobelet. Il est impossible de prévoir une séquence ou même hacker les dés sur un serveur online. De plus, les dés sont envoyés sur votre machine de manière encryptée, il est donc impossible de les intercepter avant que vous les receviez.

    Déconnection au milieu d’une partie ?

    Si vous perdez votre connexion au milieu d’une partie, il vous est imparti 2mn pour vous reconnecter sur le serveur de jeu. Si vous n’êtes revenu au bout de ces 2 minutes un logiciel évaluera la position de la partie et votre classement sera ajusté en fonction de vos chances de gain. Si vous êtes en parties d’argent réel, le serveur distribuera le montant en jeu en fonction de l’équité de position c'est-à-dire en fonction des chances de gains des deux joueurs (de la partie ou du match). A la suite d’une déconnexion et d’un arrangement automatisé, un email vous sera envoyé afin de vous tenir au courant de celui-ci.

    Comment sauvegarder les parties ?

    Toutes vos parties et matchs sont sauvegardés automatiquement, sur votre disque dur. Si vous jouez sur un ""site, les fichiers se trouvent sous :
    C://programFiles/""site/savedgames

    Vous trouverez les matchs ou les parties classés par dates et par nom de votre adversaire.

    Si vous avez un logiciel comme XG, snowie4 ou GNU vous pouvez ainsi les importer et les analyser à votre convenance.

    Observer une partie ?

    Il est possible d’observer une partie d’un(e) ami(e) ou des joueurs dont le niveau vous intéresse, cependant il vous sera impossible de sauvegarder les matchs en tant qu’observateurs.

    Le chat est également possible lors de l’observation mais déconseillé car il peut déconcentrer les joueurs.

    Le fair-play online

    Saluer votre adversaire en début de match-Hi ou hello suffisent si vous jouez un joueur étranger.
    Quelques abréviations :
    • Hi, hello = bonjour (anglosaxon)
    • Greetings = salutations (anglosaxon)
    • Bjr = bonjour
    • Bsr = bonsoir
    • Gm = good match = bon match
    • Gg = good game = bonne partie
    • Ty = thank you = merci
    • Bye = au revoir
    • Wp = well played = bien joué
    • Congratulations = felicitations

    Eviter de chatter avec les observateurs. Une option pour stopper les chats est disponible afin d’éviter aux observateurs de faire des commentaires.

    Les messages offensants ou injurieux concernant le jeu ou la chance de l’adversaire sont à éviter d’autant plus que ceux-ci peuvent être pénalisés par le site. Se plaindre perd de l’énergie et de la concentration sur le jeu. Accepter la défaite dignement et gagner avec modestie.
    Retour